Archives mensuelles : mars 2014

L’école des commissaires des armées à la JurisCup 2014

 

 bandeau%202014

Du 18 au 21 septembre, Marseille accueille la 24ème édition de la Juris’Cup. Depuis plus de vingt ans, la Juris’Cup est la seule manifestation nautique regroupant l’ensemble des professions juridiques et judiciaires, sous l’égide de l’Ordre des avocats du barreau de Marseille. Evènement à la fois professionnel et sportif, cet évènement comptera plus de 3500 participants, de toute la France et de l’étranger, et 130 voiliers. Un colloque sur le droit de la plaisance sera également organisé l’occasion pour les juristes et plaisanciers de tout horizon de promouvoir les perspectives d’évolution juridique du milieu.

Dans ce cadre, dix élèves de la promotion 2013 de l’école des commissaires des armées (ECA) ont décidé de mettre à profit leur sens de la cohésion et leur dynamisme pour relever le défi de la Juris’Cup 2014 ! Ils navigueront à bord d’Oxala, un voilier de 14,20 mètres de long, autonome en énergie et respectueux de l’environnement grâce à ses panneaux solaires et à son éolienne.

Pour tout savoir sur cet évènement et pour soutenir l’équipage de l’ECA, cliquez sur ce lien : JURSICUP_DossierPartenariat_ECA[1]

 

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized

Procès-verbal d’Assemblée générale

Le 29 janvier 2014 s’est tenue à l’Ecole Militaire la première assemblée générale de l’association des commissaires des armées (ACA).

Le président de l’association accueillait tout d’abord le contrôleur général des armées Jacques ROUDIERE, membre d’honneur, qui est intervenu pendant près d’une heure sur le thème de la gestion des ressources humaines au sein du ministère de la défense.

Faisant le parallèle avec les grands groupes industriels, et notamment sur le point de la création d’une direction des ressources humaines unique pour le ministère afin de gérer les « filiales » que sont les armées et services, il a montré comment la loi organique relative aux lois de finances du 1er août 2001 avait provoqué l’irruption de la finance dans la gestion des ressources humaines dans le par le biais du pilotage de la masse salariale.

Il a également montré que la gestion RH du ministère de la Défense était particulière au sein de l’Etat, car caractérisée par une problématique de gestion de flux. Par ailleurs, l’évolution des organisations et de leur management reste difficile au sein du ministère car elle doit faire coexister 2 logiques :

– une logique hiérarchique

– une logique fonctionnelle basée sur le contrat et le suivi de la performance

La qualité et l’intérêt de cette intervention ont été soulignés par l’auditoire, qui n’a pas manqué de poser de nombreuses questions.

 

A la suite de cet exposé, le bureau de l’association a présenté successivement :

– La genèse de la création de l’association au sein du contexte association déjà existant;

– Le moral de l’association;

– Les projets en cours.

Sur le point du rapport moral on pourra retenir qu’à la date de l’assemblée générale, l’ACA comptait 131 membres :

124 commissaires d’active et réserve (dont les élèves en cours de scolarité à l’Ecole des commissaires des armées) ;
2 membres bienfaiteurs ;

5 membres d’honneur, ayant servi dans un corps de commissaire et exerçant des responsabilités éminentes depuis leur départ de celui-ci dans la haute fonction publique.

La situation financière de l’association n’a appelé aucun commentaire compte tenu du faible volume d’opérations réalisées depuis l’ouverture du compte à l’automne 2013.

Parmi les projets de l’association, présentés par le président, figurent :

1. La création d’un annuaire. Le point de savoir s’il devait se baser sur un annuaire du corps ou bien se limiter à la liste des adhérents a été longuement débattu. Ce point sera remis au débat lors de la prochaine AG, les délais de conception d’un tel projet s’inscrivant dans un délai certain ;

2. L’organisation d’activités culturelles, conférences, sorties ou visites…

3. La création d’un espace privatif sur le site internet de l’association afin de d’ouvrir la possibilité aux membres d’y publier des articles ou nouvelles à titre personnel (carnet) ;
4. La création d’un logo. L’association a déjà reçu deux modèles, qui seront proposés au vote des adhérents.

 Il a été acté, sur proposition du président, que les appels à cotisation seraient effectués annuellement sur la base des cycles scolaires (de septembre à septembre).

Des points particuliers ont été évoqués par les participants et, notamment, les liens avec les associations de commissaires d’armées et le rayonnement vers les réservistes.

Le président a réaffirmé qu’il n’entrait nullement dans les desseins de l’ACA de se substituer aux associations de commissaires préexistantes auxquelles chacun est totalement libre d’adhérer sans que cela soit en contradiction ou en conflit avec l’adhésion à notre association. Un processus collaboratif a d’ailleurs été engagé et le dialogue est noué avec chacune d’entre elles.

Pour ce qui concerne les réservistes, ils ont naturellement toute leur place dans l’association. On peut toutefois déplorer le peu de retours observés après que tous ceux qui ont un contrat en cours auprès de la DCSCA aient été sollicités.

Enfin, le président de la première promotion des commissaires des armées intégrée à l’ECA a sollicité l’aide de l’association pour le financement d’une activité prévue par la promotion.

Le président a demandé que le projet finalisé soit porté à la connaissance du bureau afin de pouvoir y contribuer dans toute la mesure des moyens de l’association.

Le président a clôt l’assemblée générale à 18h10, en soulignant que toutes les bonnes volontés étaient bienvenues et chacun pouvait contribuer à la vie de l’ACA en faisant part de ses idées et suggestions.

L’ensemble des participants s’est ensuite rassemblée autour d’une galette des Rois servie dans les salons du cercle de l’Ecole Militaire. Beaucoup ont terminé ivres, saoulés au cidre.

 

 

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized